solutions d'écrans d'affichage dynamique à Paris

Affichage Dynamique : Avantages, coûts et rentabilité

La plupart des articles sur l’affichage dynamique abordent seulement une partie de l’écosystème. Cet article adoptera une approche inhabituelle. Nous passerons en revue tout ce qu’il y a à savoir sur l’affichage dynamique et mettrons en avant les points les plus cruciaux.

Définition de l’affichage dynamique

Les termes affichage dynamique, panneaux numériques et signalétique électronique sont utilisés de manière interchangeable. Techniquement, ils font tous référence à la même chose : un écran de grande taille qui affiche du contenu public.

L’utilisation d’un logiciel d’affichage dynamique le distingue de la signalétique traditionnelle. Le logiciel d’affichage dynamique est souvent appelé logiciel de gestion de contenu. En d’autres termes, c’est une plateforme de distribution de contenu qui permet de diffuser des messages sur un ou plusieurs écrans.

Le logiciel distingue également l’affichage dynamique d’une télévision équipée d’une clé USB. Les entreprises peuvent désormais, grâce au logiciel :

  • Ajouter et afficher une large gamme de contenus tels que des actualités, la météo, des menus, des annonces, des KPI et plus encore.
    Programmer le contenu, définir quand et combien de temps il sera affiché.
  • Créer des mises en page d’écran pour afficher plusieurs éléments de contenu en même temps, tels que des vidéos, du texte défilant, la météo et l’heure.

Quel est le but de l’affichage dynamique ?

Le but principal de l’affichage dynamique est d’informer, d’alerter et d’éduquer le public.

Tableau de menu numérique utilisant l’affichage dynamique

Voici quelques exemples de l’utilisation de l’affichage dynamique dans divers secteurs :

  • Restaurants : affichage des menus et des promotions.
  • Entreprises : annonces, formation des employés, réservation de salles, rapports KPI, informations RH et OSHA.
  • Établissements scolaires : affichage des annonces, événements scolaires, orientation et avertissements d’urgence.
  • Hôpitaux et cabinets médicaux : promotion des services, témoignages de patients, orientation améliorée, éducation des patients et visiteurs, formation du personnel médical et réduction des temps d’attente perçus.
  • L’affichage dynamique peut également être utilisé dans d’autres secteurs tels que les gouvernements, les banques, le commerce de détail, l’hôtellerie, les lieux de divertissement, les transports, l’immobilier et les centres de fitness.

Quels sont les avantages ?

L’affichage dynamique présente de nombreux avantages dans divers secteurs et applications.

En bref, le but fondamental de l’affichage dynamique est une communication efficace. Les avantages de l’utilisation de cette technologie, en revanche, sont infinis.

Certains des avantages les plus courants de l’affichage dynamique sont :

  • Réduction des coûts de communication en réduisant l’impression et en touchant un plus grand nombre de personnes.
  • Amélioration de l’esthétique d’un établissement et modernisation de celui-ci.
  • Augmentation de la productivité des employés de 21%.
  • Réduction des temps d’attente perçus jusqu’à 35%.
  • Réduction des accidents du travail de 20%.
  • L’utilisation de contenus dynamiques au lieu de contenus statiques augmente la rétention de 83%.
  • Augmentation du volume global des ventes de 31,8%.
  • Augmentation de la fréquentation des magasins physiques d’environ 24%.
  • Influence sur les décisions d’achat des clients pour augmenter les ventes.
  • Augmentation des ventes impulsives pour les détaillants.
  • Source de divertissement.
  • Augmentation de la notoriété de la marque d’environ 23%.
  • Augmentation de l’intérêt et de la participation globale aux événements de 20%.
  • Amélioration de la communication interne.
  • Permet une messagerie en temps réel, maintenant le public informé en permanence.
  • Qu’est-ce que l’affichage dynamique et comment fonctionne-t-il ?
  • Les composants de l’affichage dynamique
  • L’affichage dynamique n’est pas une solution autonome. En d’autres termes, c’est un réseau de composants interconnectés qui collaborent et se complètent mutuellement.

L’affichage dynamique est composé de cinq éléments principaux :

Un écran ou un affichage numérique : Il s’agit de n’importe quel écran avec un port HDMI. Les écrans de qualité commerciale ont des garanties plus longues, sont conçus pour des heures de fonctionnement prolongées, sont plus lumineux et mieux adaptés aux applications commerciales, et permettent des orientations verticales et horizontales.

Le lecteur multimédia : Également appelé lecteur d’affichage dynamique, c’est un appareil qui télécharge le contenu logiciel, le met en cache sur le stockage interne et l’affiche sur les écrans. Le lecteur est connecté à l’écran via HDMI et doit être lié à Internet pour recevoir et télécharger le contenu.

Logiciel d’affichage dynamique : Aussi appelé système de gestion de contenu (CMS), c’est le cerveau de la solution globale. Le logiciel “backend” est l’endroit où vous créez ou téléchargez votre matériel et le diffusez sur vos écrans. Le logiciel est souvent basé sur le cloud et peut être consulté via un navigateur web standard.

Contenu : C’est à quoi ressembleront vos écrans. C’est avec cela que votre public interagira, en faisant de lui le déterminant essentiel du succès et du retour sur investissement. Des images, des vidéos, des présentations PowerPoint et du contenu dynamique tel que la météo, les actualités, les flux RSS, les médias sociaux, les pages web, les annonces d’événements, etc., peuvent être utilisés comme contenu.

Le gestionnaire d’affichage : Enfin, la personne chargée des affichages dynamiques est appelée le champion. Il s’agit de la personne de votre entreprise chargée du projet d’affichage dynamique. Elle sera responsable de la mise en œuvre, de l’exploitation et de l’analyse de la solution. Un expert de l’affichage dynamique devrait idéalement être technologiquement compétent et avoir de fortes compétences en communication.

Le processus de l’affichage dynamique

Les systèmes d’affichage dynamique sont alimentés par un lecteur multimédia, qui lit un contenu préprogrammé. Les utilisateurs utilisent le logiciel de gestion de contenu basé sur le cloud pour gérer les écrans et le contenu.

Le processus comprend quatre étapes, comme indiqué ci-dessous :

  • Connecter le lecteur multimédia : Les lecteurs multimédias sont généralement installés derrière l’écran. Ils sont initialement connectés à l’écran via HDMI, puis à Internet via Wi-Fi ou une connexion par câble. Chaque écran ou moniteur, à l’exception des murs vidéo, nécessitera son propre lecteur multimédia.
  • Créer du contenu : Une fois que le matériel est installé, la prochaine étape consiste à créer du contenu. Une fois que tout est prêt, vous pouvez télécharger des contenus tels que des photos dans le logiciel ou les créer dans le logiciel à l’aide d’applications de contenu. Vous pouvez afficher un seul élément de contenu ou concevoir une mise en page multi-zones pour afficher plusieurs éléments de contenu en même temps. Vous publierez ensuite votre contenu, en planifiant quand et où il apparaîtra.
  • Afficher votre contenu : Le lecteur téléchargera et affichera le contenu sur vos écrans. Cela est crucial en cas de défaillance de votre connexion Internet. Le dernier contenu téléchargé continuera à être lu même si l’appareil n’est pas connecté à Internet. Cela évite que vos écrans ne restent vides en cas de déconnexion d’Internet.
  • Mise à jour du contenu : La plupart des logiciels d’affichage dynamique proposeront des applications de contenu qui se mettent à jour automatiquement. Par exemple, si vous modifiez votre calendrier Google, les annonces d’événements sur votre affichage intelligent seront également mises à jour. Le programme est responsable de la mise à jour du contenu sur votre écran. Les horaires de contenu sont essentiels, car ils peuvent ajuster les informations affichées ou modifier les horaires d’affichage.

Coût de l’affichage dynamique

Lorsqu’on aborde le coût de l’affichage dynamique, il est crucial de comprendre qu’il y a deux variables : les dépenses en capital (CapEx) et les dépenses opérationnelles (OpEx).

Dépenses en capital (CapEx)

Le CapEx représente les dépenses en capital. Il s’agit de vos coûts pour :

  • Matériel (écrans, lecteurs, supports et câblage)
  • Logiciel
  • Logiciel avec un coût unique
  • Logiciel gratuit
  • Logiciel sur abonnement
  • Frais d’expédition
  • Installation

Nous avons un estimateur de coûts d’affichage dynamique chez ADN DIGITAL SOLUTIONS qui fournit des chiffres approximatifs de CapEx pour aider à l’établissement du budget. Un projet simple de tableau de menu, par exemple, nécessitera :

  • 900 € pour un écran commercial de 43 pouces
  • 299 € pour un lecteur multimédia
  • 0 € (pour le logiciel ADN DIGITAL SOLUTIONS) de gestion de contenu
  • 25 € d’expédition
  • 317 € d’installation

Le propriétaire ou gestionnaire de restaurant s’attend à dépenser 1 541,00 € pour un tableau de menu numérique. Il existe des moyens d’éviter cette dépense, par exemple en utilisant des écrans grand public ou des appareils d’entrée de gamme tels que l’Amazon Fire Stick. Bien que cela réduise le coût initial, cela peut entraîner des OpEx plus élevées (un matériel moins cher doit être remplacé plus fréquemment).

Dépenses opérationnelles (OpEx)

L’OpEx représente les dépenses opérationnelles. Il s’agit des coûts pour :

  • Création de contenu (abonnements au contenu, coût du développement de nouveaux contenus, etc.)
    Entretien du matériel
  • Mises à jour logicielles (si votre fournisseur ne propose pas de mises à jour gratuites)
  • Services gérés (coût de la surveillance du réseau, du déploiement du contenu, des rapports, etc.)
  • Accès Internet à large bande (coûts)
  • Et bien plus encore

Voici les coûts pour le projet de tableau de menu mentionné ci-dessus :

  • 30 € par mois pour le développement de contenu
  • Coûts d’entretien du matériel de 100 € par an.
  • 0 € pour les mises à jour logicielles (pour le logiciel ADN DIGITAL SOLUTIONS)
  • Services gérés – 100 €/mois de compensation pour le personnel en charge du tableau de menu
  • Accès Internet à large bande – votre frais mensuel Internet de 100 €
  • Un seul tableau de menu numérique a un OpEx de 2 860,00 € par an. La figure est sensiblement plus basse car les services gérés et les frais de bande passante sont répartis entre de nombreuses applications. L’affichage dynamique utilise Internet, et le responsable de l’affichage dynamique est également en charge d’autres technologies.

Coût total de possession (TCO)

Le coût total de possession (TCO) est constitué de CapEx et OpEx, soit le coût total de possession de l’affichage dynamique dans son ensemble.

Lorsque vous considérez les investissements dans l’affichage dynamique et discutez du retour sur investissement (ROI), tenez compte du coût total de possession (TCO). La plupart des acheteurs, en particulier dans le secteur des petites et moyennes entreprises (PME), ne considèrent que les dépenses initiales. Les dépenses opérationnelles sont tout aussi importantes et ont un impact significatif sur la durée de vie de votre signalétique.

Conclusion

Ainsi, nous avons répondu à vos questions cruciales, et vous comprenez maintenant ce qu’est (et n’est pas) l’affichage dynamique. Quel que soit votre secteur, vous pouvez compter sur cette technologie pour améliorer la communication avec votre public cible.

Pour des solutions d’affichage dynamique de qualité dans la région parisienne, visitez notre site Web ADN DIGITAL SOLUTIONS ou appelez-nous au 01 70 86 36 31.

Retour en haut